Error: Access Token is not valid or has expired. Feed will not update.
This error message is only visible to WordPress admins

There's an issue with the Instagram Access Token that you are using. Please obtain a new Access Token on the plugin's Settings page.
If you continue to have an issue with your Access Token then please see this FAQ for more information.

Vous souhaitez vous offrir un vélo d’entraînement NordicTrack pour faire du sport à la maison mais vous hésitez. En effet, vous vous demandez ce qu’un vélo fait travailler d’un point de vue physique, d’autant qu’il existe différents types de vélos d’intérieur.  Pour trancher, NordicTrack vous conseille tout d’abord d’aller vers l’appareil qui vous attire le plus. Si votre raison l’emporte sur votre envie, vous ne serez jamais régulier. Dans un 2ème temps, définissez clairement quels sont vos objectifs. Vous recherchez un vélo d’appartement pour muscler quoi ? Pour améliorer quoi ? Préparer quoi ? Atteindre quel objectif ? Cet article vous aidera à choisir le modèle le plus adapté en conséquence.

un vélo d'appartement pour muscler quoi Nordictrack Grand TourUn vélo d’appartement pour muscler quoi ? Vos membres inférieurs aux 1ères loges.

Imaginez-vous sur votre vélo d’appartement NordicTrack, chez vous. Vous avez un appareil intégrant iFit et avez préparé votre séance en amont ou avez simplement décidé de pédaler pendant 45 minutes à une allure cible de 28km/h par exemple. La séance démarre. A votre avis, quels muscles visualisez-vous en action ?

Vos quadriceps travaillent intensément

Les quadriceps sont l’un des plus gros muscles du corps. Or, qui dit « gros muscle » dit « grosse consommation énergétique ». Par conséquent, plus vous augmenterez la résistance de votre vélo, plus vos quadriceps devront travailler. En revanche, si vous préférez pédaler « souple » pour travailler votre endurance à faible endurance, vous travaillerez également vos quadriceps bien que plus légèrement.

Une idée serait d’intégrer des phases courtes (30 à 45″) de résistance au coeur de vos séances d’endurance, pour mixer 2 types d’effort différents et dynamiser votre séance.

Vos ischios interviennent dans chaque cycle de pédalage

Les ischios sont les muscles opposés aux quadriceps, à l’arrière de la cuisse. Malheureusement, ce sont des muscles que l’on travaille souvent peu, à tort. Il en résulte des quadriceps musclés par toutes sortes d’exercices (les squats par exemple !) et des ischios plus faibles ! Ce déséquilibre créé une pression sur le genou et le fragilise. Or, le vélo d’appartement vous permettra de muscler doucement vos ischios, notamment si votre pied est bien calé dans une sangle et que vous tirez dessus pour remonter la pédale. Il s’en suivra un nouveau mouvement de poussée vers l’avant et ainsi de suite à chaque nouveau cycle de pédalage.

Vos fessiers se musclent dans les côtes

Dans tous les cas, vos fessiers travaillent pour activer le travail musculaire de vos jambes. En effet, si vous vous placez à haute résistance « en danseuse« , vous les sentirez travailler encore plus fort. Là aussi, de courtes phases de sprint à haute résistance en danseuse peuvent parfaitement s’intégrer dans une séance d’endurance et vous faire progresser.

Vos muscles profonds (abdominaux) vous stabilisent pendant toute la séance

Pour maintenir votre haut du corps droit et éviter de tourner le bassin ou le buste de gauche à droite quand vous pédalez (surtout si vous êtes en danseuse), il faudra bien contracter vos abdominaux. En effet, que ce soit lors d’une séance de vélo d’appartement, de tapis de course ou d’elliptique, le gainage du centre du corps n’est jamais accessoire ! C’est la clé d’un mouvement bien réalisé, d’une bonne posture et d’une protection contre les blessures.

Vos mollets donnent l’impulsion

Quand vous poussez sur la pédale pour avancer, vos mollets interviennent nécessairement dans la bonne réalisation du mouvement. Cela est d’autant plus vrai que vous pédalez avec une haute résistance.

Vélo d’appartement ou biking : même travail ?

On emploie couramment le terme « vélo d’appartement » pour englober toutes les variantes de vélo qui peuvent être utilisées à la maison. En réalité, chaque type ne vélo ne fait pas travailler exactement la même manière. Voici les différentes catégories de vélos que vous pourriez choisir.

Vélo d’appartement – « Recumbent series »

Ce vélo fait plus travailler les cuisses que le vélo d’appartement classique. La position assise, adossée contre un support, accentue en effet cette sensation de pousser les jambes vers l’avant. Par conséquent, les mollets travaillent moins qu’en position verticale et les ischios quant à eux beaucoup moins.

En revanche, le dos est mieux soutenu et vous ne risquez pas de vous faire mal si c’est une zone un peu fragile chez vous.

nordictrack-recumbent-series-un-vélo-d'appartement-pour-muscler-quoi

Vélos d’appartement – « Biking Series »

Les vélos dit « de biking » se rapprochent de ceux que vous retrouverez en salle lors des cours de RPM. Moins adaptés à de longues sorties ou de l’endurance, ces appareils restent parfaits pour des sessions de fractionnés ou pour travailler en puissance. Cependant, leur console est souvent minimaliste et n’affiche que l’essentiel des données de votre séance (pas de compatibilité iFit ou de parcours à tracer).

velo d'appartement biking series un velo d'appartement pour muscler quoi

Vélos d’appartement – « Classic Series »

Comme leur nom l’indique, les vélos de la « Classic Series » sont les vélos d’appartement que l’on imagine spontanément. Ni « assis » ni épurés comme les vélos de biking, la Classic Series offre un choix d’appareils à la fois confortables et endurants qui permettent de varier ses séances cardios.

Les vélos d’appartement de la « Classic Series » NordicTrack contiennent tous des programmes d’entraînement pré-enregistrés. Ils sont également compatibles iFit pour vous emmener beaucoup plus loin dans votre pratique.

Un vélo d’appartement pour muscler quoi ? Vous avez la réponse, à vous de choisir ! Quoiqu’il en soit, s’entraîner sur vélo d’appartement à la maison permet de muscler en grande partie le bas de son corps. N’oublions pas également un autre muscle essentiel : le coeur ! Faire du vélo est une activité cardio portée qui permet de travailler son endurance et sa forme sans impacter ses articulations. Pour cela, on ne le dira jamais assez : rien de mieux que d’alterner des séquences à haute intensité et des séances à plus basse intensité. Cette diversité et une régularité dans votre pratique vous feront progresser sans aucun doute. Variez, explorez, surprenez vous !

Découvrir les vélos NordicTrack

Vous avez apprécié cet article ? Partagez le !